Un voyage en voilier jusqu’au Spitzberg, pour vivre et raconter nos convictions, nos rêves pour aujourd’hui et demain…

DÉCOUVREZ LE PROJET


En confinement depuis le 11 mars !

Port Gardian des Saintes Maries de la Mer

Le Projet en quelques mots :

Une aventure en voilier à destination du Svalbard,

pour permettre de confronter à l’Ailleurs, à l’Autre et

à l’Inhabituel, nos valeurs humanistes, nos rêves

d’harmonie avec la nature et nos convictions

profondes.

Nous en profiterons pour découvrir Fjords, landes et

sommets tout au long du parcours. A travers ces

expériences maritimes et terrestres, il s’agit de

construire et déconstruire une philosophie de vie

autour de sujets actuels de notre société (environnement,

civilisation, culture et engagement personnel) en

la confrontant à la réalité de l’aventure.

Photos, vidéos, blog, tous les moyens seront utilisés

pour vous permettre de nous suivre au plus près

dans les diverses péripéties du voyage.

Qui sommes-nous ?

Mais qui sont-ils ? Deux amis, deux enfants qui ont soif d’apprendre, deux amoureux d’aventure, épris de liberté, et bien plus encore…

Le bateau

Découvrez l’Anchornoir, le troisième compagnon de cette épopée, les travaux, les photos, …

Nos soutiens

Parce qu’ils croient en nous, en nos valeurs, et en la qualité de notre message, il ont dit oui pour faire partie du voyage, et nous en sommes très fiers !

thin

Un voyage en voilier jusqu’au Spitzberg, pour vivre et raconter nos convictions, nos rêves, pour aujourd’hui et demain….

Départ le 1er Mars 2020 !

Comme prévu !

DÉCOUVREZ LE PROJET

Le Projet en quelques mots :

Une aventure en voilier à destination du Svalbard, pour permettre de confronter à l’Ailleurs, à l’Autre et à l’Inhabituel, nos valeurs humanistes, nos rêves d’harmonie

avec la nature et nos convictions

profondes.

Nous en profiterons pour découvrir Fjords, landes et sommets tout au long du parcours. A travers ces expériences maritimes et terrestres, il s’agit de construire et déconstruire une philosophie de vie

autour de sujets actuels de notre société (environnement, civilisation, culture et engagement personnel) en la confrontant à la réalité de l’aventure.

Photos, vidéos, blog, tous les moyens seront utilisés pour vous permettre de nous suivre au plus près dans les diverses péripéties du voyage.

Qui sommes-nous ?

Mais qui sont-ils ? Deux amis, deux enfants qui ont soif d’apprendre, deux amoureux d’aventure, épris de liberté, et bien plus encore…

Le bateau

Découvrez l’Anchornoir, le troisième compagnon de cette épopée, les travaux, les photos, …

Nos soutiens

Parce qu’ils croient en nous, en nos valeurs, et en la qualité de notre message, il ont dit oui pour faire partie du voyage, et nous en sommes très fiers !

thin
Où sommes-nous ?

Suivez-nous en direct, sur la carte du projet, retrouvez les photos des escales précédentes, et… tchattez avec nous !

Articles

Retrouvez tous nos articles ici !

Récit de voyage, réflexion, poésie…

Galerie

Retrouvez ici les photos et vidéos du voyage… mais pas seulement !

Nos derniers articles

Les français manquent de culture économique ? Vilains !

Depuis quelque temps j’ai observé qu’il circulait dans les milieux bourgeois des apôtres du capitalisme libéral, l’idée que les Français manqueraient de « culture économique ». C’est une opinion. […] le dévoiement de la notion d’« économie », mais surtout le témoignage d’une acceptation servile d’un système donné..

Recharger ses bouteilles de gaz

Parce que c’est du gâchis de jeter des bouteilles de gaz qui sont encore

fonctionnelles, et parce que ça coûte moins cher de racheter juste le

gaz, et pas l’emballage, nous avons décidé de remplir nos bouteilles de

gaz vides.

Agir, à quelle échelle ?

Comment, face à un monstre d’échelle mondiale, une hydre multinationale, une chimère composée du marché global, pouvons-nous sérieusement penser qu’agir à l’échelle locale puisse vraiment avoir un impact ? Comment pouvons-nous nous dire que se concentrer sur ce que nous « pouvons » faire suffira pour arrêter la machine infernale ? […]

Les dents de la mer

Parfois la nuit, j’entends des grignotements, comme on entendrait les vers à bois dans une charpente, réguliers, en sourdine, juste assez fort pour perturber le sommeil, et se demander si on va couler, si insidieusement, l’eau ne rentrerait pas dans la coque, comme la pensée parasite rentre tranquillement dans mon esprit…

lessive au port

Quel confinement pour nous ?

Ça fait longtemps qu’on a pas donné de nouvelles, alors voilà un

petit point sur notre avancée !

Après notre départ le 1er mars, nous n’avons pas eu une météo très favorable. Nous attendions souvent deux jours pour pouvoir en naviguer un… Et vite nous nous mettions à l’abri dans une

calanque, pour laisser passer le mistral avec ses 50 nœuds… Nous

avions tout de même réussi à avancer, en profitant de jours plus

calmes.

thin

Découvrez le Parcours

Nous partirons de Saint-Aygulf où l’Anchornoir est amarré pour sa préparation en vue du voyage. Nous ne nous attarderons que peu sur la côte méditerranéenne que nous connaissons bien et prendrons la direction de l’Espagne. Après un crochet par les îles Baléares, nous passerons par le détroit de Gibraltar pour rejoindre l’Océan Atlantique. Les nombreuses criques de la côte du Portugal seront nos refuges jusqu’à l’embouchure du fleuve Minho, puis nous longerons de nouveau la côte espagnole jusqu’à sa pointe nord-ouest. Là nous naviguerons rapidement plein Est, jusqu’à la côte française. Nous la remonterons jusqu’en Bretagne pour une étape à Brest, avant de quitter définitivement les eaux française, direction la pointe Sud-Ouest de l’Angleterre. Nous y ferons une brève étape avant de repartir pour une traversée vers Cork en Irlande. Après avoir contourné l’île par l’Ouest nous avons décidé d’emprunter le canal Calédonien afin de traverser l’Écosse. Inverness verra notre départ vers la côte norvégienne en passant par les îles Shetland. Les étapes se multiplieront en Norvège jusqu’au Cap Nord, d’où nous entamerons, si la saison est encore propice et les conditions favorables, la traversée vers l’objectif final, le Spitzberg sur l’archipel de Svalbard !

L’équipage

THÉO

Musicien, sportif, poète et activiste, sa passion pour l’aventure et l’inconnu l’a poussé à descendre de sa montagne pour prendre la mer.

MAX

Juriste de formation, mais aussi voyageur, musicien, et parfois philosophe et poète, il a décidé de vivre enfin son rêve de vivre sur l’eau, porté par le vent.

L’Anchornoir

Voilier sloop, 31 pieds, Mistral SA Sirocco 31 MK2, 1971

Découvrez notre voilier pour cette expédition. Vieux de presque 50 ans mais encore vaillant, ce voilier dessiné par Angus Primrose a été conçu pour la grande croisière, tout en respectant des proportions de voilier de course (de l’époque bien entendu). Cela en fait donc un voilier habitable performant et très marin. Nous l’avons tout de suite adoré !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux